Football: les Togolais en deuil après la disparition d’Edem Kossi Koudagba

avec notre correspondant à Lomé, Komlan Eklou

On retiendra d’Edem Kossi Koudagba ses qualités de renard de surface. Révélé en 2017, où il a terminé meilleur buteur du championnat de 2ème division, Kossi récidive en première division en 2018 et 2019.

Champion en 2019, avec l’Association sportive des chauffeurs de la Kozah, il est appelé en équipe nationale par le sélectionneur Claude Le Roy, contre l’Algérie, en éliminatoire de la CAN 2019.

Mais c’est au sein des Eperviers locaux qu’il se fait remarquer, en participant activement à la première qualification du Togo pour le CHAN, Championnat d’Afrique des Nations.

« Kossi a apporté beaucoup de choses, témoigne Jean-Paul Abalo Dosseh, entraîneur des Eperviers locaux. En marquant le but à Lomé, on se rappelle très bien, c’est lui qui délivre la balle décisive, qui a débloqué la situation… C’est un joueur sur qui on peut compter. Normalement, Kossi devait participer au CHAN sans problème ! Mais malheureusement, aujourd’hui on l’a perdu ».

L’émotion est vive au sein de la grande famille du football togolais, notamment au sein de son club ASCK, qui pleure un joueur prometteur, mais à la santé fragile. En septembre 2019,  Edem Kossi Koudagba avait échoué pour des raisons médicales, à se faire recruter par l’Union sportive de Tataouine en Tunisie.
Texte par :RFI