Primes des sélections nationales de football : le département des sports apporte des précisions

En conférence de presse ce mercredi 14 octobre 2020 au Ministère en charge des Sports, le Directeur national des Sports, Lancinet Kabassan Keita, a donné des précisions concernant le rapport et l’arrêté conjoint qui fixe les primes de matchs des sélections nationales.
Au cours de son allocution, le directeur, est revenu sur le contenu du nouvel arrêté conjoint signé le 10 mars 2020 par les ministères des Sports, de l’Economie et des Finances et celui du Budget, qui réduit les primes allouées aux joueurs et aux encadreurs pour les matchs officiels et qui annule les primes des matchs amicaux.
Il a aussi rappelé que l’arrêté conjoint a fait éclater l’encadrement en deux groupes : le staff technique et le staff d’appui. Selon le ministère des Sports cette décision est intervenue après la participation de la Guinée à la CAN 2019, au sortir de laquelle un audit a été demandé par la Primature au regard des dépenses effectuées par l’Etat et les mauvais résultats obtenus sur le terrain.
Lancinet Kabassan Keïta a indiqué que l’encadrement technique est composé des joueurs, des entraîneurs, des médecins, du préparateur physique, du préparateur des gardiens, alors que l’encadrement d’appui concerne les autres membres du staff dont l’Officier Médias, le Team manager, le délégué fédéral, l’intendant et les délégués du Ministère, qui ne seront plus traités de la même manière que ceux qui composent le premier groupe.
Pour le conférencier, la vulgarisation de ce document doit être faite par les Fédérations sportives concernées, avant de mettre en avant le cas du football. A cet effet, le Directeur national des Sports a souligné que le Ministère des Sports et la Fédération Guinéenne de Football entretiennent de bons rapports. Il a également indiqué que le Secrétaire général de la Féguifoot a fait parvenir l’arrêté conjoint aux sélectionneurs nationaux, selon quelques accusés de réception qui existent.
S’agissant des rumeurs qui indiquent que les joueurs du Syli national A ont eu des revendications pécuniaires lors du dernier regroupement au Portugal, il a laissé entendre qu’il n’a aucune confirmation relative à ce sujet, tout en rappelant que les primes des matches amicaux n’existent plus, comme le confirme l’arrêté conjoint.
A propos, le Directeur national des Sports estime que le débat est clos par rapport aux primes, même s’il estime qu’une large diffusion de l’arrêté conjoint est encore nécessaire pour que tout le monde soit au même niveau d’information.
Cette conférence de presse a permis aux uns et aux autres de mieux comprendre le contenu de ce nouvel arrêté conjoint, qui va désormais s’appliquer à des degrés différents à toutes les catégories de nos sélections nationales.
Mohamed Diakité.