Le Boss Soufiane est arrivé

HOROYA – PYRAMIDS A J-5

A cinq jours de leur match historique face au Pyramids FC, les Matamkas du HAC ont salué, ce 15 octobre 2020, l’arrivée de leur président Soufiane SOUARE.

C’est un rituel pour ce président très ambitieux, de rester à côté de ses joueurs sur tous les stades du continent histoire pour lui de leur transmettre chaleur humaine. Mais le patron dans ce troisième groupe de voyageurs est arrivé en compagnie de Moussa Sifo CAMARA, le chef de protocole du propriétaire du Horoya AC, M.Abdoul Karim BANGOURA , MBARRY .

Outre des responsables du bureau exécutif, on note également l’arrivée de Victor TONGUINO le masseur et de Mohamed Djibo WONKOYE de retour de sa sélection avec Mena lequel a livré deux matchs amicaux durant les journée FIFA, notamment face au Tchad ( 2-0) et puis face en Sierra Leone ( 1-0). Et un peu plus tard Ocansey MANDELA a également rejoint ses coéquipiers.

« Pour galvaniser les joueurs »

Sans même prendre le temps de se reposer, le jeune président s’est rendu au terrain Larbi Ben BAREK, pour y suivre les entraînements de la soirée.
Une démarche qu’il explique ainsi : « J’arrive avec un sentiment de satisfaction mais aussi beaucoup d’impatience car nous sommes à 5 jours du match. Il était important de rencontrer le coach avec l’ensemble de l’effectif pour pouvoir réellement les galvaniser pour ce match historique du 20 Octobre prochain »

Le président Soufiane SOUARE a rappelé le vrai contexte de la rencontre de Casablanca :
 » C’est le match le plus important de l’histoire du Horoya AC, la demi-finale de la C2 . Il est important pour moi de rencontrer les joueurs pour leur envoyer un message de motivation mais aussi de combativité. Ce message est de dire que nous sommes en guerre et nous devons bien entendu, au vu des investissements effectués ces dernières années pour amener le club à ce niveau, consolider ce résultat ce mardi. Cette rencontre avec le groupe sera amicale afin de donner aux joueurs les orientations et les objectifs ».

 

 

 

 

Source link