Zwift Tour for All – Louis Meintjes : “Cela me fait me sentir cycliste professionnel” – Tour For All 2020 – Cyclisme

ZWIFT TOUR FOR ALL – Louis Meintjes a enfin regoûté à la victoire. Lui qui n’a plus gagné depuis cinq ans s’est imposé vendredi, lors de la 5e et dernière étape. Il a placé une attaque tranchante, utilisant un boost de la plateforme, à moins d’une borne du sommet de l’Alpe du Zwift. Ce succès reste un témoin de sa forme et surtout du fait qu’il pratique son métier, même dans un univers virtuel.

Louis Meintjes n’a toujours pas gagné depuis cinq ans sur le circuit UCI. Mais cette victoire pourrait quand même lui faire du bien. Le grimpeur de poche sud-africain de l’équipe NTT a remporté la cinquième et dernière étape du Zwift Tour for All, ce vendredi, au sommet de l’Alpe du Zwift, modélisation de l’Alpe d’Huez proposée par la plateforme Zwift. Sa formation a, en prime, glané la victoire au classement général.

Meintjes, deux fois huitième du Tour de France (en 2016 et 2017), traverse une période difficile. Entre blessures (au poignet, à l’aine) et perte de confiance, le coureur de 28 ans est en chute libre depuis deux saisons et demie. Sachant que même au top de sa forme, il gagne rarement, en raison de sa faible pointe de vitesse, ce succès est bon à prendre. Surtout qu’il est significatif concernant sa condition physique, tant cette épreuve virtuelle demande des efforts réels.

Tour For All

L’Alpe est sud-africaine : Chacun à sa façon, Meintjes et Moolman-Pasio ont fait la loi

“Je pensais qu’il aurait un meilleur sprint que moi”

J’apprécie de courir sur Zwift, nous nous préparons comme nous le ferions pour une course normale“, a réagi Meintjes à l’issue de sa victoire, acquise grâce à sa performance sur home trainer. Au-delà de ses mauvais résultats récents, c’est du manque de compétition dû à la crise sanitaire qu’il peut souffrir. Le Zwift Tour for All comble en partie ce manque à ses yeux. “Cela me fait me sentir cycliste professionnel“, ajoute-t-il ainsi.

Mais tout n’est pas comme dans la réalité sur Zwift. Meintjes a ainsi pu activer une sorte de boost au moment de son attaque, réalisée peu après la flamme rouge. Pourquoi l’a-t-il activé si tôt ? Question d’habitude, sans doute : “Il m’était difficile de savoir si quelqu’un était juste derrière moi, mais je pensais qu’il (Lucas Hamilton, 2e, ndlr) aurait un meilleur sprint que moi, alors j’ai décidé de partir tôt.”

Cyclisme

Alaphilippe, triplé Ineos, Giro uni-dimensionnel : huit questions pour un calendrier

Tour For All

“Oh ce n’est pas un pétard mouillé !” : Revivez l’attaque décisive et la victoire de Meintjes

Source link